1. Les Pionniers : COBOL, Fortran et l’époque d’or de l’informatique

Aux balbutiements de l’informatique, COBOL et Fortran étaient les fondements sur lesquels reposaient les premières machines. COBOL (Common Business-Oriented Language), conçu pour les applications commerciales, a été incroyablement résilient. Même aujourd’hui, environ 90 % des transactions financières mondiales s’effectuent encore en COBOL. Et il y a une raison à cela : la fiabilité. Bien que dépassé pour les nouvelles applications, COBOL reste une nécessité dans les systèmes hérités.

Fortran (Formula Translator), né des besoins scientifiques et des calculs complexes, a permis des avancées majeures en génie et la recherche scientifique. Son efficacité dans les calculs numériques en fait un survivant, toujours prisé des scientifiques.

Recommandation :

Pour les jeunes développeurs, comprendre ces langages peut offrir un aperçu précieux de l’évolution de l’informatique et ouvrir des niches spécifiques, mais lucratives, de maintenance.

2. Émergence des Géants : Java, C++ et le Tourbillon des Années 80-90

Entrés en scène dans les années 80-90, Java et C++ ont changé la donne du développement logiciel. C++, une extension du C, offrait la puissance du C avec la flexibilité de la programmation orientée objet. Ce mélange l’a rendu indispensable pour les systèmes d’exploitation, les jeux vidéo et les applications performantes.

Java, de son côté, a simplifié le développement avec son credo “Write Once, Run Anywhere” (WORA). Utilisé largement dans les applications d’entreprise, le mobile (grâce à Android) et le Web, Java reste l’un des langages les plus utilisés, soutenu par des chiffres : en 2021, il comptait plus de 9 millions de développeurs.

Recommandation :

Apprendre Java et C++ reste pertinent, surtout si nous visons des secteurs comme la fintech, le développement de jeux ou les systèmes embarqués.

3. L’Ère Moderne : Python, Rust et l’Avenir du Développement Web

Aujourd’hui, Python et Rust redéfinissent les standards de développement. Python, grâce à sa syntaxe simple et sa polyvalence, a conquis le monde de la data science, du machine learning et du développement web. Selon TIOBE Index, Python a dépassé Java en popularité en 2021.

Rust, de son côté, se distingue par sa gestion de la sécurité et de la performance mémoire. Sa popularité croissante, notamment attribuée à sa gestion d’empreinte mémoire et à son système sécurisé de gestion des tâches courantes, en fait un langage du futur surtout pour le développement de systèmes et les applications embarquées.

Recommandation :

Investir du temps pour maîtriser Python est un choix intelligent pour entrer dans l’AI, la Data Science ou le développement full-stack. Rust est parfait pour ceux qui cherchent à construire des systèmes hautement performants et sécurisés.


Ces langages, qu’ils soient pionniers ou modernes, témoignent de l’évolution et de la diversification des besoins en développement logiciel. La compréhension de leur historique et de leurs applications actuelles nous permet de tracer une voie éclairée pour nos choix technologiques futurs, tout en nous armant des compétences les plus recherchées du marché.